Business : JO 2024 Paris, enjeux et retombées économiques

Les prochains Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 se dérouleront à Paris et dans d’autres villes de France. Cela permet évidemment au pays d’accéder à de nombreuses opportunités incontestables.

D’après les chiffres, 206 nations seront normalement représentées durant cet événement planétaire. Cela permettra d’optimiser le tourisme local et international du pays hôte, en l’occurrence la France et bien évidemment la ville de Paris. Des retombées économiques d’environ 10 milliards d’euros sont attendues dans cette perspective. Nous faisons le point dans cet article sur le business des JO 2024 de Paris.

Business : les opportunités économiques des JO 2024

D’après la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Aix-Marseille Provence (CCIAMP), les JO 2024 sont une opportunité à saisir pour les villes d’accueil. Cet événement contribue à améliorer l’attractivité du pays avec environ 4 milliards de téléspectateurs. L’occasion représente aussi un fort potentiel économique au niveau local et national.

En effet, selon les estimations, ces prochains jeux devraient générer environ 150 000 emplois sur 3 ans. L’organisation de l’événement comme le transport et la communication, par exemple, pourrait mobiliser jusqu’à 78 300 emplois. Le tourisme décrocherait 60 000 emplois, quant à la construction, elle pourrait générer 11 700 emplois dans le pays.

Toutefois, pour profiter de ces opportunités, les petites et moyennes entreprises devraient avoir la chance de répondre aux marchés correspondants. C’est justement dans ce sens que la CCIAMP ainsi que d’autres entités compétentes se sont mobilisées. Le Paris 2024, la Solideo, le MEDEF et les responsables régionaux ne sont que quelques exemples notables.

Il faut cependant rappeler que les anciennes éditions présentaient d’énormes gouffres. L’organisation d’un tel événement nécessite une bonne gestion en tout point. C’est le seul moyen pour profiter pleinement des nombreuses opportunités de ces jeux selon les responsables. Quoi qu’il en soit, les JO 2024 seront une vitrine incontestable pour la France.

Beaucoup de déception

Bien que les jeux olympiques et paralympiques soient en approche, les retombées économiques ne semblent pas encore vraiment au rendez-vous. Beaucoup d’entreprises locales n’ont pas obtenu de marchés les privant ainsi des profits tant attendus. C’est ce que révèle le président du MEDEF de l’Est Parisien, Bastien Brunis, dans un interview à la BFM Île-de-France.

D’après ce responsable, plusieurs raisons sont à l’origine de ce constat décevant en dépit des nombreuses attentes. Les contraintes budgétaires et techniques des organisateurs peuvent être citées. Certains préjugés sur les compétences et la sécurité des régions franciliennes figurent aussi parmi les causes principales de cet échec.

Mis à part l’exclusion des entreprises locales, il faut aussi noter le refus de plusieurs sociétés à donner des offres. Ce phénomène est généralement dû à un manque de transparence au niveau des marchés publics. L’absence de volonté politique dans l’accomplissement de ces tâches ainsi que les différentes contraintes des contrats démotivent également les acteurs.

Selon le président de la MEDEF, il existe encore d’autres opportunités à saisir au niveau des Comités d’organisation des jeux olympiques (COJO) pour pencher à nouveau la balance. Cela concerne les domaines du service comme le transport, la propreté et la restauration par exemple.

Pour ce faire, le MEDEF agit avec des fédérations professionnelles et de nombreuses entités afin de décrocher ces contrats. Le secteur de la sécurité est évidemment le domaine le plus visé puisqu’il s’agit d’une spécialité locale.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page