Paris Games Week : un succès incroyable avec 150 000 visiteurs

Après 3 ans d’absence, l’événement phare des jeux vidéo, la Paris Games Week, est revenu en force cette année. Celui-ci s’est déroulé du 2 au 6 novembre dernier au parc des expositions de la Porte de Versailles En cinq jours inédits, cette édition exceptionnelle a pu accueillir pas moins de 150 000 visiteurs. Cela reflète bien l’effort de l’industrie gaming français qui n’a cessé de se développer ces dernières années. D’après les organisateurs, Paris Games Week a réussi complètement son grand retour après la crise Covid-19. Détails.

117 exposants dans cette édition « restart »

Le salon des jeux vidéo de la Paris Games Week a été un véritable succès. Nombreux ont été les stands à faire plaisir aux visiteurs durant cet événement unique. Dans ce lot, il est évidemment possible de citer les grandes firmes de l’industrie. Celles-ci ont dévoilé leurs nouveautés et ont proposé aux joueurs des tests impressionnants.

Bien entendu, les pépites françaises ne sont pas à la traîne dans cette perspective. Cela se confirme avec le développeur de jeux vidéo Ubisoft, l’un des géants de la nation à présent. D’autres studios indépendants aux couleurs bleu blanc rouge ont été également au rendez-vous avec leurs productions qui s’exportent à l’étranger.

A titre d’exemple, il faut mentionner A Plague Tale : Requiem d’Asobo Studio et Stray de Blue Twelve qui ont été de véritables révélations. D’autres titres incroyables ont même réussi à taper dans l’œil des mastodontes du secteur que les entreprises développeurs ont fini par être rachetées. C’est le cas notamment d’Amplitude Studios avec Sega.

Le succès des jeux vidéo français indépendants semble être lié à l’influence américaine selon Augustin De Vita, producteur chez Nadeo. Aux États-Unis, ce secteur est particulièrement en avance. En France, les chiffres sont astronomiques. L’évolution des outils comme Unity ou Unreal Engine a également facilité ce travail confie l’expert.

Une industrie reconnue et populaire

Paris Games Week n’est pas seulement un événement de divertissement. C’est une occasion pour se retrouver entre collègues, entre collaborateurs, entre adeptes et professionnels du jeu vidéo. Pour les studios et les développeurs, c’est une opportunité unique pour avoir de la visibilité et pour promouvoir leurs prochains jeux.

Le premier jeu Mahokenshi de Game Source Studio n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. D’après Océane Quimpert, productrice du groupe, ce titre sera prochainement édité par Iceberg Interactive. Cela permettra à la marque d’avoir une portée internationale et de susciter l’intérêt des constructeurs de console selon elle.

Cela a pu être possible grâce à l’écosystème impressionnant de la France selon Laurent Lemoine, directeur de production d’Amplitude Studios. En effet, la coordination des écoles préparatoires, le crédit d’impôt et le soutien du gouvernement ont été de véritables coups de pouce à l’industrie du gaming en France. De plus, les français sont de très gros joueurs.

En effet, en 2020, 36,5% des chiffres d’affaires des studios français ont été réalisés à l’étranger. Le succès de la Paris Game Week cette année n’est donc pas un pur hasard. D’ailleurs, la présidente du Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), Julie Chalmette, ne manque pas de mentionner la visite de six ministres durant l’événement.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page