secu_92

La sécurité dans les Hauts-de-Seine : quelle situation ?

La dernière étude de l’Institut Paris-région a dévoilé en 2019 une hausse de la victimation et du sentiment d’insécurité dans les Hauts-de-Seine.

Un Altoséquanais sur cinq assure avoir vécu au moins une victimation personnelle. Les vols sans violence étant les plus nombreux (13%), devant les agressions (10,7%). Des chiffres en progression de 3 et 4,7 points en deux ans.

Du côté des ménages, 40% ont été victimes de cambriolages, vols ou dégradations. Un chiffre en hausse par rapport à 2017 (32,7%).

Dans le détail, il est notamment question des vols de deux-roues (25%) mais aussi des dégradations et destructions de véhicules (23%), devant les vols à la roulotte (14%) et les cambriolages (11%).

Enfin, plus de la moitié des répondants à l’enquête éprouve un sentiment d’insécurité (en hausse de 4,5 points par rapport 2017). Le rapport précise d’ailleurs que « l’augmentation concerne surtout la peur chez soi, ainsi que les craintes d’être agressé ou volé dans le bus et le tramway. » 

Crédit photo : Marc Ollivier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page