« Fugue / Trampoline » : Yoann Bourgeois se produit gratuitement au Jardin des Tuileries

Les 24 et 25 septembre prochains, le talentueux Yoann Bourgeois se produira gratuitement en plein air, au cœur du Jardin des Tuileries. Il y jouera son spectacle « Fugue / Trampoline », une sorte de dialogue circassien mêlant ciel et nature. L’artiste pluridisciplinaire élira donc domicile au Jardin des Tuileries le temps d’un week-end, après avoir joué son spectacle événement un peu partout dans le monde. Les amateurs de bonne musique apprécieront la bande son du spectacle : Métamorphosis n°2 de Philip Glass. Découverte.

Spectacle événement au Jardin des Tuileries

Le temps d’un week-end, Yoann Bourgeois offrira plusieurs représentations de son spectacle événement « Fugue / Trampoline » sur une musique de Philip Glass, gratuitement qui plus est. Rendez-vous donc au Jardin des Tuileries, sur la pelouse du Grand Carré les 24 et 25 septembre 2022, respectivement entre 14h et 19h et entre 11h et 17h. L’artiste pluridisciplinaire offrira une représentation d’une durée de 8 minutes par heure, en accès libre et gratuit.

Après plusieurs représentations un peu partout dans le monde, le spectacle sera enfin joué en France, pour le plus grand plaisir des amateurs des représentations de cirque à ciel ouvert. Sur scène, Yoann Bourgeois sera accompagné d’un simple escalier blanc, prenant place en plein centre des vastes pelouses du jardin Le Nôtre. A la jonction des rideaux de marronniers du jardin et des parterres fleuris, l’artiste se livrera à une performance acrobatique exceptionnelle, perpétuellement pendu entre chute et équilibre dans un décor unique à Paris.

Yoann Bourgeois : acrobate, acteur, jongleur

Artiste touche à tout mondialement reconnu, Yoann Bourgeois est à la fois acrobate, jongleur, acteur, danseur, metteur en scène… Au-delà du théâtre et de la danse, il investit également les univers de la musique, de l’audiovisuel ou encore de l’installation plastique. Son but : décloisonner les disciplines, abattre les murs qui les séparent.

Portrait photo de Yoann Bourgeois
Yoann Bourgeois par Geraldine Aresteanu

Né en 1981, Yoann Bourgeois a passé son enfance dans un petit village du Jura, dans lequel il a fréquenté l’école du cirque plume. Il y découvre les jeux de vertige. Il y découvre surtout une vocation… Diplômé simultanément du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne et du Centre National de la Danse Contemporaine d’Angers, il s’adonne à des recherches en apesanteur sous la houlette d’Alexandre del Perrugia.

Par la suite, Yoann Bourgeois devient artiste permanent du Centre chorégraphique National de Rilleux-la-Pape. Il y restera 4 ans dans la compagnie Maguy Marin, avec laquelle il collabore autour du thème de « l’être ensemble ». A partir de 2010, le jeune artiste se lance dans son processus de création, et initie un centre de ressource nomade pour le spectacle, baptisé « l’Atelier du Joueur ». Des artistes issus de divers horizons sont réunis dans le cadre de cet atelier, posant les bases de ce qui sera la compagnie Yoann Bourgeois. En 2016, Yoann Bourgeois prend la direction du Centre chorégraphique national de Grenoble (CCN2), conjointement avec Rachid Ouramdane.

Yoann Bourgeois quittera la direction du CCN2 fin 2022

Fin 2022, Yoann Bourgeois quitte la direction du Centre chorégraphique national de Grenoble, un poste qu’il occupait depuis 2016 avec Rachid Ouramdane. Après le départ de ce dernier en 2021 pour prendre la direction du Théâtre national de Chaillot à Paris, c’est maintenant au tour de Yoann Bourgeois de quitter le navire après deux mandats successifs.

L’artiste confie avoir des projets pour le futur, mais qu’il est encore un peu tôt pour en parler. Yoann Bourgeois est le « premier artiste de cirque à diriger une institution nationale dédiée à l’art chorégraphique ». C’est en tout cas ce qu’on peut lire à son propos sur le site du CCN2. L’institution a par ailleurs publié un appel à candidature pour occuper le poste qui sera bientôt vacant. Pour l’heure, quatre candidatures ont été retenues par le CCN2, à savoir celles de Satchie Noro (danseuse, chorégraphe et acrobate aérienne), Aina Alegre (chorégraphe, danseuse et comédienne), Yannick Hugron (danseur), Sofia Dias et Vitor Roriz (performeurs et chorégraphes), et enfin celle d’Amala Dianor (chorégraphe).

Jardin des Tuileries : l’art des jardins à la française

Véritable chef-d’œuvre de l’art des jardins à la française, le jardin des Tuileries a été créé en 1564. Aujourd’hui, ce sont près de 14 millions de visiteurs qui se rendent chaque année dans ce splendide jardin, implanté en plein cœur de Paris sur une superficie de 23 hectares, entre la Seine et la rue de Rivoli. A la demande de Louis XIV, le jardin sera redessiné par André Le Nôtre pour l’agrément du jeune Louis XV. Le jardin des Tuileries, c’est aussi une formidable sélection de sculptures exposées en plein air depuis le début du XVIIIe siècle.

Photo du jardin des tuileries
Jardin des tuileries

Mais le jardin des Tuileries, c’est avant tout un magnifique patrimoine végétal d’une richesse exceptionnelle, comptant plus de 35 espèces d’arbres. Mais c’est surtout la variété du jardin qui attire le regard, entre les arbres du « Grand Couvert » offrant ombre et fraîcheur en été, et le « Grand Carré » et ses plantes merveilleusement combinées et renouvelées chaque année. En 2005, la gestion et la mise en valeur du jardin sont confiées au musée du Louvre.

Depuis 1914, le jardin des Tuileries est classé monument historique. Il a aussi été inscrit « Ensemble urbain à Paris en 1975, puis patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre des « Rives de la Seine » en 1991. Enfin, en 2019, le jardin des Tuileries a reçu le label Jardin remarquable.

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page